Petits pas de Licorne. La salle de bain

Vous avez réclamé à corps et à cris des conseils de licorne ! Et bien, je commence ici !

La licornie est un pays dans lequel chacun peut se développer, devenir soi et poursuivre son propre but.

Le mien est de vivre plus en harmonie.

Mon chemin passe par des réflexions, des lectures et des rencontres. Loin de moi, l’envie d’imposer une méthode car en toute franchise, j’avance selon les hasards de la vie. Certaines étaient partantes pour lire quelques idées et pistes, alors voici par quoi j’ai commencé !

Le désencombrement
Est ce l’envie d’y voir plus clair ? Le besoin de se recentrer sur l’essentiel ? J’ai commencé à me dire que je devais faire du tri (et ce n’est pas fini !!!!!!).
A la maison, j’ai démarré avec ma chipie par sa chambre. Vente de jouets et livres trop bébé, dons aux copines et dans les bacs Relais de recyclage, dépôt à l’atelier éco-solidaire.  Cela a permis à ma chipie de s’aménager un nouvel espace de bureau pour son entrée en 4ème et de retrouver des étagères libres dans son armoire.

La deuxième pièce est la salle de bains et je vous assure que c’est du boulot…
Tri, poubelle, dons…Il me reste quelques bouteilles de shampoing, des produits en double ou en triple à utiliser avant de repasser par la case magasin ! D’ailleurs l’effet « kiss cool » c’est que des envies de produits plus naturels émergent et vont petit à petit remplacer les bidons plastiques toxiques.

Toujours côté salle de bains, quelques conseils simples :

Tu n’achèteras plus de cotons démaquillants ! Version fainéante : achat de quelques lingettes en coton qu’on lave après le démaquillage  (elles passent à la machine à laver) ou on utilise tout simplement des gants. Version licorne habile : on prend un tuto et on fabrique ses lingettes soi-même !

Tu n’achèteras plus de coton tige ! C’est d’abord un problème de santé, le coton tige est super mauvais donc on s’en passe ! Version fainéante et licorne : dans la douche, on nettoie ses oreilles avec le doigt.

Tu feras le point sur tous les produits que tu stockes ! Version licorne économe : plus aucun achat avant de finir toutes les bouteilles….Et ensuite, si tu es sensible à ta santé, tu commences à passer au naturel en apprenant à déchiffrer les étiquettes.

La licornie est assez facile si on procède par étape ! Je vous assure que le bien-être qui s’installe vaut ces petits efforts.

Unknown

Et vous, vous avez des astuces et conseils côté salle de bain ?

 

 

 

 

 

Publicités

43. S’autoriser à ou comment dépasser les critiques. Coaching

 

« T’es nulle » « C’est pas joli » « Il y a bien plus doué que toi »…Ces phrases là elles sortent autant de la bouche de nos proches que notre critique interne. On les connait bien ces mots assassins qui réduisent à néant nos élans et désirs. Lors de mon dernier billet, je vous racontais l’expérimentation de l’hypnose pour dépasser cette étape de peur.

Hier j’ai tenté une nouvelle expérience. Le thème d l’atelier était alléchant «  Dessine moi un mouton : carnet de voyage ». Elena accent slave architecte et pédagogue nous a accompagné dans le dessin durant deux heures. Un premier temps consacré aux bases de la perspective, à l’utilisation des crayons et à un coaching positive. Selon elle, nous savons tous dessiner. A la maternelle, tous les enfants crayonnent avec bonheur et arrive l’âge où on commence à entendre les phrases empéchantes. La deuxième heure, munis de crayons et papiers, nous sommes partis sur la place St Michel. Tests de perspectives dans une ruelle ( catastrophique au départ), choix d’un sujet statique et passage à l’acte. Elena telle une petite abeille vient crayonner, apporte conseils et encouragements. Pour cet atelier, j’avais embarqué ma chipie de presque 13 ans pétrie de mauvaises phrases. Elle est nulle en dessin. Elle a lutté un bon moment mais a cédé sous les conseils et regards bienveillants.

Idem pour moi, j’ai découvert des techniques simples pour faire des arbres et des fleurs mon sujet favori. Et je sens que je vais me lancer !

Alors pour dépasser nos petites voix négatives, il est nécessaire de poser pas après pas. Pour moi, le passage aux crayons prend du temps mais les changements sont profonds et ancrés. C’est ce qui me semble important à communiquer. Les changements ne s’opèrent pas à coup d baguette magique. Il est indispensable de choisir ses petits pas, d’oser aller à la rencontre, FAIRE avant tout.

Elena a une jolie phrase « C’est l’attitude qui fait tout ». En effet qu’importe le résultat c’est l’intention qu’on y a mis, qu’importe le réalisme du dessin c’est l’émotion qui prime. Lorsque je regarde les dessins réalisés je repense à l’endroit, aux moments partagés avec ma fille. Et n’est ce pas l’essentiel….

Contact : Le buro des possibles rue Planterose Bordeaux (endroit superbe de coworking, de gourmandises au coeur de la ville)

https://www.leburodespossibles.fr

Le dessin avec le vélo est fait par ma chipie !

42. Créativité sous hypnose. Coaching

Créativité, développement personnel, coaching…Des thèmes qui sont pour moi imbriqués. Vendredi dernier, j’ai participé à un atelier assez novateur dans son genre : un atelier Hypnos Arts mélangés. Kesako ? Le principe est simple, vous vivez une séance d’hypnose et lors de cette séance vous partez vous promenez sur une île bien magique…En sortant de cette séance, vous passez directement à la création. Peinture, dessin, modelage, écriture…Tous les supports sont possibles et aucun n’est privilégié. C’est vous qui décidez sur le moment.

Lors de mon expérience, je me suis baladée sur une plage et j’y ai vu une fleur magnifique. Elle s’est imposée à moi et j’ai eu envie de la peindre. J’ai aussi écrit un texte en écriture automatique sur mon voyage.

Quel est l’objectif de cet atelier ? Je vais vous parler du mien car chaque participant y trouve un intérêt personnel.

Ma petite voix me glisse souvent à l’oreille que je ne sais pas dessiner, que lorsque je prends les crayons tout se qui en sort est laid. Je ne suis pas une artiste. Et pourtant j’aime créer, et pourtant je sais ô combien peindre me détend et me libère…Alors utiliser l’hypnose s’est imposé à moi. Libérer cette créativité, m’autoriser à peindre…Pouvoir commencer ce carnet de créativités qui m’attend sagement sous plastique depuis trois semaines…

La séance s’est merveilleusement déroulée et ma guide Christelle y est pour beaucoup…Bienveillance, accompagnement doux…J’ai pris beaucoup de plaisir. Je vais cultiver les graines semées…

Je vous livre mes deux productions et curieusement je trouve cette fleur splendide !!! J’en suis très fière !

InstagramCapture_024c505b-09aa-479c-baa9-8f0e6befac2d

 

Texte écrit en écriture automatique

CALICE

Plage luxuriante et fleurs de frangipanes
Sable fin, grains
Un escalier en bois, marches étroites
Alice Calice à la main
Le diamant à poils blancs
Yeux rivés sur la robe plissée
La fleur velours explose
Pistil dressé aux quatre vents
Alice petite kali
Pas hésitants tablier blanc
Assisse devant la porte, sage

L’animal sur les genoux attend

 

Pour plus d’infos : Centre Quintessence Gradignan

Atelier Hypno Arts Mélangés: Peinture- Dessin – Modelage- Ecriture automatique tarif 30 euros
Christelle, Sandrine et Dominique seront ravies de vous accueillir.
Merci de vous inscrire auprès de Christelle au 07 89 84 79 01.

41. Cartes postales cherchent destinataires. Coaching

Bon vous aurez compris que j’ai un réel parti pris sur le pouvoir de l’écrit !

Aujourd’hui je vais vous raconter une histoire. En ce début d’année, j’ai eu la chance de pouvoir animer un module de Développement personnel. Les stagiaires étaient des personnes en reconversion professionnelle et apprenaient un nouveau métier. Leurs objectifs de vie pour tous étaient de devenir entrepreneurs. Ils suivaient donc en plus de leur formation technique des modules pour leur permettre de devenir leur propre patron.

Durant quatre séances, je devais les accompagner sur le chemin de la posture d’entrepreneur. Charabia ? Non, vous allez voir ! Le parti pris de ce module est de montrer qu’un patron n’est pas seulement un bon professionnel. Il doit posséder de réelles qualités humaines dont on ne parle pas beaucoup à l’école : l’audace, la pugnacité, la curiosité…J’ai eu la grande chance de croiser la route de belles personnalités qui n’étaient pas très ouverts au développement personnel ! Je vais seulement vous raconter une petite partie de ma formation…

Alors pourquoi ce titre ? Quel rapport entre un patron, des cartes postales et mon job ?Tout simplement parce que j’ai voulu leur faire un cadeau à retardement. Lors de la première séance, je leur ai proposé d’écrire une carte de voeux destinée à eux. Une carte pour 2017 avec ce qu’ils se souhaitaient de plus profond. J’ai récupéré les cartes et les ai rangées dans mon agenda. Cette semaine, j’ai collé des timbres et non sans émotion j’ai été les poster. Les cartes vont les trouver juste avant leurs examens.

Etre coach c’est aussi cela…Semer des graines, être en capacité d’aider l’autre à les faire germer et la plupart du temps ne pas voir le jardin qui s’est épanoui. Frustrant ? Non, j’ai dépassé ce stade ! Je suis heureuse d’imaginer leur étonnement, je suis certaine qu’ils avaient oublié…La vie nous rattrape et cette carte va leur permettre de se recentrer sur leurs désirs de début d’année lorsqu’ils étaient en énergie haute, lorsqu’ils étaient en train de se questionner. Cette carte va les trouver dans le moment de doutes d’avant obtention de leur diplôme….

Les petits bonheurs ne tiennent pas à grand chose ni aux grands cadeaux. Faire attention à l’autre est déjà un magnifique présent.
On oublie d’écrire. On n’envoie plus de cartes, encore moins à soi même ! Faites l’essai lors de vos prochaines vacances, envoyez vous une carte postale…Ce sera un beau cadeau lorsque vous rentrerez !
Au bureau aussi, j’ai mis en place un défi des cartes : la carte la plus décalée gagne à chaque retour de vacances…Ce tableau dans notre salle de pause intrigue et crée du lien…

th

Alors écrivez ! Oubliez les sms et mails d’anniversaire, choisissez une belle carte, prenez un stylo et posez quelques mots venant du coeur…
Alors si vous souhaitez m’écrire une carte, je vous répondrai avec plaisir….

40. Et comment kon change ? Astuces et recettes de sorcière

th

Souvent en accompagnement, on me demande «  Mais comment je fais pour changer ? » ou j’entends « Je ne tiens pas dans la durée pourtant j’ai envie ».

Et bien oui…La chose la plus difficile dans le changement (après la décision) c’est de tenir la distance…Et nous savons tous que les changements ne sont réels que lorsque les nouveaux comportements sont stabilisés. C’est comme lorsqu’on décide d’arrêter de fumer…On décide des milliers de fois, on rechute des centaines, on râle et on recommence des dizaines de fois. mais on n’arrête vraiment qu’une seule fois….

Alors quelles sont les recettes ? Existe t’il des astuces pour tenir ? Rassurez vous, j’en connais de nombreuses…Le seul hic c’est que ce sont les miennes et le principe est qu’elles sont propres à chacun d’entre nous. Donc avant d’opérer un changement en vous, commencez par vous poser…

Petit exercice simple :

– Avez vous réalisé un changement dans le passé ?

– Si oui, fermez les yeux et tentez de vous remémorer les étapes.

Vous êtes-vous fait aider ? Avez vous utilisé des outils ? Une personne proche a t’elle été une ressource pour vous ? Quelles étaient les conditions de réussite ?

– Si non, listez tout ce que vous pensez être utile pour vous aider.

Les réponses à ces questions faciliteront votre changement.

Allez un petit exemple perso ! J’ai décidé, il y a plusieurs mois, de changer mes habitudes de consommation. Faire avec moins, récupérer, fabriquer moi même…Vaste ambition…Je sais quels sont mes points d’appui.

Pour parvenir à réussir un nouveau défi, j’ai besoin d’y aller pas après pas. J’ai donc listé ce que je pouvais changer facilement et j’ai décidé de commencer une chose à la fois. D’abord, finis les cotons démaquillants et lingettes : j’ai acheté des cotons en tissu éponge lavables.

Ensuite j’ai décidé de fabriquer ma propre lessive. A chaque étape, je prends soin de stabiliser et d’intégrer complètement avant de passer à une autre chose.

C’est mon secret de sorcière à moi

Pour d’autres, il est utile de tout changer en même temps ou d’être accompagné par un coach ou autre professionnel.

Vous l’aurez compris, l’essentiel est de vous connaitre, de savoir sur quels boutons appuyer…L’enjeu est de taille puisqu’il est indispensable pour amorcer un changement durable.

Et vous alors, quelles sont vos méthodes ?

39. Et si on libérait le chaman qui est en nous ?

Ça y est, Laurence a vrillé…Elle veut nous transformer en sorcier vaudou ou en curieux mystique….Et puis quoi encore ? On ne va pas commencer à croire aux forces de la Nature ? Et puis c’est hors de question de penser qu’on possède de réels pouvoirs….

Chers lecteurs, vous pouvez penser ce que vous voulez…Moi je crois :).

Aujourd’hui, je vous parle d’un ouvrage que je viens de finir de lire (dévorer plutôt). Comment est-il arrivé sur ma table de nuit ? Certains parleront de magie, d’autres de hasard, moi de synchronicité. J’ai acheté ce livre il y a plusieurs mois mais impossible de le commencer. Il a trainé sur mon étagère. Le mois dernier, quelques bouleversements dans ma vie, des questions et peu de réponses. Ce livre m’a interpellé…Et si c’était le bon moment ? J’ai alors commencé la lecture. Très vite, j’ai aussi pris un cahier dans lequel j’ai écrit toutes mes pensées et réflexions après chaque chapitre.

D’ailleurs pour vous parler de ce livre, je vais vous livrer quelques unes de mes phrases à moi :

« Pour moi, le chaman est une porte vers l’invisible » « Ecrire de la poésie est une chose innée et proche de l’écriture chamanique » « La nature a tous les pouvoirs ».

Dans ce livre, l’auteur parle de la légende personnelle, des saboteurs intérieurs, des matras personnels, des intelligences, de la méditation du sommeil, des arbres, de numérologie…

A chaque fin de chapitre, quelques repères qui reprennent les idées fortes et un « temps pour vous ». A la fin, 21 petits pas à faire jour après jour pour réveiller sa propre puissance et en prime un cd de chants et musiques inspirantes…

Pour illustrer la magie de la rencontre, je dois vous raconter une anecdote…Sitôt après avoir commencé ce livre, j’en parle à une amie. Le soir même, nous allons assister à une conférence sur le développement personnel. Je n’ai pas vraiment la grande forme mais les places sont achetées depuis deux mois…La conférencière s’appelle Lilou Macé et développe des vidéos et programmes.

Ce soir, elle a un co-animateur. Et quand elle le présente, je bondis de ma chaise ! C’est Arnaud Riou l’auteur du livre qui est en train de m’accompagner ! Autant vous dire que je suis fan et qu’il fait partie de mon cercle de personnes inspirantes (je caresse depuis le rêve d’aller assister à un cycle dans le Sud du Maroc avec lui…).

Pour en savoir plus :

http://www.arnaud-riou.com

225x225bb

Bonne lecture !

38. Les petits mots du bonheur. Coaching life

L’année dernière, j’écrivais un article sur les pots de gratitude. J’avais même réalisé quelques uns de ces pots que j’avais offerts aux amis présents avec moi le 31 décembre. Toute l’année, j’ai mis des petits papiers. Ma fille a aussi participé de temps en temps.
Le pot se remplissait et le 31 décembre 2016, il y a donc quelques jours, j’ai décidé de l’ouvrir pour lire en famille nos petits mots de gratitude.

Beaucoup d’émotions, de rires, de souvenirs partagés. Ma fille avait mis tous les tickets de cinéma, théâtre et autres souvenirs de vacances. J’ai plutôt écrit (mon « défaut »). Nous avons partagé un bon moment et remis tous les papiers dans la boite. Elle trône sur le haut de mon buffet avec l’année du cru.

Et devinez quoi ? Nous avons recommencé ! Un nouveau pot, de nouveaux rubans autour et des petits papiers de couleurs qui vont s’ajouter à tout ce que l’on va vouloir y confier. J’invite mes amis à y déposer un mot quand ils viendront chez moi !
Pour tout vous dire, je pense que nous nous sommes crées un de ces rituels qui rend la vie plus douce et ajoute de la communication. Etre capable de trouver les moments doux, exaltants, les écrire pour les relire un jour c’est s’offrir un cadeau. Etre capable de dire merci, de trouver ce qui rend la vie joyeuse peut sauver nos esprits pris dans la rapidité de la vie.

Dans la série des petits papiers qui font du bien, j’ai reçu un cadeau bien particulier cette année de la part de ma chipie de fille. Je préfère qu’elle me confectionne un présent plutôt que de casser sa tirelire. Sa créativité m’a joué des tours et m’a profondément émue. Elle a et tout cela en cachette et en totale autonomie écrit 52 messages. Elle a décoré un pot en verre et a accroché une étiquette avec écrit « love ».

InstagramCapture_04df25ba-08a5-4ca3-ab88-75e62831bfeb.jpginstagramcapture_adf3e30b-3e07-49bc-88dd-41613dc930fc

J’ai choisi le lundi pour tirer au hasard mon petit mot. J’en suis à mon deuxième et j’imagine qu’elle a du subtiliser quelques revues pour aller chiper des idées. Mais je suis aussi convaincue que certains mots me réservent de belles surprises.

Faites vos aussi preuve d’imagination, embellissez votre quotidien, rajoutez de la magie !