Guide de survie pour parents d’ado de 3ème ou comment survivre à l’orientation….

 » Non, pas conseillère d’orientation, psychologue de l’Education Nationale
– C’est ce que vous avez écrit sur le powerpoint
– Non pas tout ! »
Quand la réunion d’information sur l’orientation démarre par une dispute entre la proviseur et la conseillère psychologie, tu sais que la séance va être longue et douloureuse…
Quand la psychologue t’explique qu’elle est présente le lundi et le mardi après-midi mais que parfois elle est là le jeudi et pas le lundi. Que c’est très compliqué pour prendre rendez-vous, tu regardes tout le monde pour voir les réactions. Bon, je suis la seule à trouver ce début complètement surréaliste ? Faut dire que le sujet l’est tout autant. Une quarantaine de parents pour environ 140 élèves concernés, un réfectoire froid qui sent la transpiration, un écran trop loin et des diapos trop petites. Même avec mes lunettes, j’ai rien pu lire.
En bref, on va recevoir un papier avant le deuxième conseil de classe, émettre des voeux, attendre le dit-conseil qui fera ses préconisations, recevoir le papier une deuxième fois avant le troisième conseil, re-remplir et attendre le choix du conseil. Si on est d’accord, on reçoit une affectation pour un lycée MAIS il nous restera quelques jours entre le dernier jour du brevet et le début des vacances d’été pour nous rendre sur place faire l’inscription. Le télé-service existe mais est fortement déconseillé. Si on n’est pas d’accord avec le conseil, il existe un appel, une commission sans professeurs.

On peut m’expliquer la réforme ? Parce que oui, en France tout est réforme…le collège aussi, le lycée pareil…Donc à la rentrée une seule classe de seconde générale et technologique avec des options (2 possibles) mais qui ne comptent pas au bac. Dixit le proviseur présent, si l’enfant n’est pas passionné, elles ne servent à rien, à peine 0,05 au bac…
54 heures d’orientation pour permettre en seconde de savoir si on poursuit en 1ère générale OU technologique. Ou ailleurs pour les autres largués du système.
Je vous passe les voies professionnelles et l’apprentissage (pour ceux qui veulent faire du manuel, les autres ceux qui veulent faire travailler leur tête iront vers les études d’ingénieur…C’est la psychologue qui l’a dit). Elle a même expliqué que si on choisit la voie générale c’est ensuite minimum bac +5. Là, merci le proviseur du futur lycée de Chipie qui a expliqué qu’il fallait nuancé…On avait perdu un tiers des ados présents…
Une maman a levé la main, son fils ne savait pas quoi faire et n’avait pas de dons particuliers. Prendre un rendez-vous avec les personnes spécialisées, Madame !
Bon, j’avoue que si c’est avec la professionnelle de l’orientation présente, il sera préférable de se casser la jambe…Je n’aime pas les caricatures mais là, on a atteint le pompom…
Dois-je vous rajouter que ma chipie a préféré snaper avec ses copines qui avaient été exemptées par leurs parents ? Dois-je vous dire que je ne l’ai même pas reprise ? Elle n’a pas baillé ni râlé, c’est déjà ça…
Ah oui j’ai aussi découvert qu’entre la seconde et la première il y aurait des élèves qui changeront de lycée à cause des spécialités. On pourrait les envoyer dès la seconde dans les bons lycées mais ce n’est pas prévu : aucune dérogation. On leur apprend la mobilité, c’est bien…
Ordre à moi même : ne pas laisser trainer les papiers de l’école cette année, répondre de suite pour éviter de devoir aller pleurer chez l’inspecteur académique (nouveau dieu du système)….

J’espère que j’ai été claire ? Vous avez compris ? Une seule seconde générale ET technologique ou une seconde professionnelle ou un CAP. Ah oui quelques secondes spécifiques mais ils m’ont perdu dans les explications, on se demande pourquoi…

Si votre enfant n’est pas un passionné des études, s’il n’est pas autonome, s’il ne sait pas quoi faire, si vous ne comprenez pas tout, vous êtes dans une sacré mouise….

PS : vous cherchez à comprendre le sens de la photo de cet article ? aucun mais l’orientation des ados c’est un peu ça choisir entre le pomme et le gâteau, entre le raisonnable et les passions. On se met une super pression…
PSS : l’important, c’est le bonheur de vos gosses, laissez-les s’éclater dans n’importe quelle étude…80% des personnes ne pratiquent pas le métier pour lequel ils sont formés…




Publicités

2 réflexions sur “Guide de survie pour parents d’ado de 3ème ou comment survivre à l’orientation….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s