Le jour où tu as compris que tu ne comprenais plus rien. Blog

Chers lectrices et lecteurs, peut-être abritez-vous chez vous des ados ? Peut-être en côtoyez-vous de près ou de moins près…Toujours est- il qu’un jour, cela vous saute aux yeux : vous êtes dépassé !
Pour ma part, ce puissant phénomène aurait pu arriver aux premiers soutifs, aux premières épilations, au corps qui change, aux premiers regards des garçons sur ma précieuse. Ça aurait pu commencer quand Chipie a mieux réussi que moi à utiliser les 50 télécommandes du salon, quand elle a craché des mots inconnus et qu’elle chantonnait des airs qui ne passaient pas sur RTL2.
Mon environnement pro me permettait aussi de rester un peu à la mode…Mais la mode de quoi d’ailleurs ??? Mais un jour où tout s’arrête…

Hier, un phénomène paranormal s’est manifesté. Je dépose ma chipie et sa copine en ville. Séance shopping en mode séparées durant quelques heures.

Je retrouve plus tard les deux ados avec la même casquette visée sur la tête. Marque connue, ton rose layette, jusque-là tout va bien. On est soeurs de casquette, c’est drôle et mimi. Quand soudain, je tends la main pour enlever les étiquettes collantes sur la visière. Et là : CRIS  » Mais Maman ça va pas ! ». Ben si, moi je vais bien…

Et les deux chipies de m’expliquer qu’on enlève pas les étiquettes, « ça fait style ». Mais style de quoi ? Style j’ai oublié d’enlever les antivols ? Je me suis retrouvée dans la peau de mon père lorsque je tentais de lui expliquer que les jeans avec des trous c’était mieux que sans…

Alors, je suis allée voir sur le Net et je me suis rendue compte que cette mode datait d’au moins 5 ans ( je suis grave à la bourre). Les fauchés gardaient l’autocollant pour prouver que la cassette était bien authentique. Certains magasins refusent même les retours si vous le gardez pas collée…

Allez, j’avoue, je trouve cela nullisime…C’est comme si je gardais les prix sur mes fringues et que je me baladais avec ou que je sortais avec les boites à chaussures aux pieds (exemple un peu tiré par les cheveux).

A ma décharge, je n’achète pas de casquette, je ne lis plus de presse féminin, je regarde très très peu la télé : bref, je suis devenue la vieille de ma chipie…

 

 

Publicités
Publié dans: Blog

2 réflexions sur “Le jour où tu as compris que tu ne comprenais plus rien. Blog

  1. Elisa dit :

    Félicitations et bienvenue dans le monde des extrêmes et des codes qu’on ne lit pas dans les journaux… Si ça peut te rassurer , un jour la vieille devient vintage et on l’ecoute à nouveau. Mais c’est une autre histoire …

    Aimé par 1 personne

  2. gaïa dit :

    Eh oui ! J’ai connu ça aussi l’étiquette qu’il fallait surtout pas décoller sous peine de se faire étriper ! Allez, ça passe et c’est pas si grave 🙂 On a eu nous aussi nos modes et puis c’est gavé stylé ou alors c’est du sale comme ils disent 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s