Message à ceux qui se fichent de la fête des mères. Blog

J’entends déjà les voix qui tonnent  » On s’en fout, c’est commercial »  » Ouais et puis c’est tous les jours leur fête » et encore « C’est pas Pétain qui a inventé ça ? ».

Ces phrases, on les prononce aussi pour la St Valentin et autres fêtes du calendrier. Ce que je voulais vous dire, aujourd’hui, c’est que les mamans n’attendent pas en effet « leur » jour, elles se nourrissent des attentions régulières de leur progéniture. Elles élèvent (lisez bien ce verbe…) leur gosse non pas pour recevoir un collier de nouille ni un parfum…Elles élèvent pour transformer un être en adulte, elles élèvent pour donner de l’autonomie, pour donner des ailes, pour sublimer. Elles aiment d’un amour inconditionnel et quelque soit l’âge de leur « bébé ».

Lorsque Chipie me demande ce que je veux, je répète à son grand désespoir d’ado  » Une chose faite par toi ». Elle souffle, elle se dit trop grande pour les dessins ou les poèmes. Mais qu’ai-je loupé dans son éducation ? Lui aurais-je appris que les cadeaux se comptent à leur valeur en euro ? Je n’espère pas… Ok, j’ai eu droit moi aussi à ma boite à camembert décoré, au porte-photo en recup, aux poésies bourrées de fautes. Ok, je suis passée à côté de cadeaux plus « riches » mais ô combien moins personnels. Ce qui touche les mamans, voyez-vous c’est le temps passé à réfléchir, les moments offerts à la création, aux palpitations du dimanche matin…D’ailleurs c’est un peu comme pour les papas peut-être ?
Alors ok, la fête des mères, c’est à présent super commercial…Il ne tient qu’à vous de profiter de ce jour pour montrer à votre maman que vous êtes encore et toujours son enfant…Pas besoin de cadeaux onéreux, je vous assure qu’on s’en balance ! Et quelque soit votre âge, je suis persuadée que vous trouverez une manière de faire : un thé partagé, un resto, un livre à message, peut être oserez-vous une lettre ?
Ma chipie a encore l’âge des câlins au lit, ce n’est pas le cas de vous tous chers lecteurs ! Mais dire à sa maman qu’on tient à elle, c’est suffisant pour au coeur de mère…

Et puis pour celles et ceux qui n’ont plus leur maman, je vous propose qu’on allume demain des bougies juste pour faire le lien entre le présent et l’invisible. Juste pour dire qu’on est toujours l’enfant de quelqu’un….

Unknown

Publicités
Publié dans: Blog

9 réflexions sur “Message à ceux qui se fichent de la fête des mères. Blog

  1. L'atelier sous les feuilles dit :

    ça fait une semaine que ma fille (4 ans et demi) m’offre tous les jours un cadeau (dessins, collages, coloriages, cailloux, fleurs, babioles qu’elle met dans des grandes enveloppes ou des boîtes) en me disant que je suis la « meilleure des mamans des princesses ». Elle est impatiente de m’offrir demain le cadeau de fête des mères fait à l’école, mais le plus précieux ce sont toutes ces petites attentions qui viennent d’elle-même…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s