Asie contre French friday…Blog

Ce matin, en parcourant les réseaux sociaux, je découvre une belle histoire et j’ai très envie de vous la partager.

Cela se déroule au Népal une fois par an. Des centaines de personnes se rendent dans un jardin appelé Salahesh Fulbari. S’ils viennent, c’est pour une fleur. Oui, oui, vous avez bien lu mes amis ! Ils viennent voir une orchidée qui ne s’ouvre qu’une fois par an. J’ai poussé mes recherches et c’est à la base une belle histoire d’amour qui se cache derrière ce pèlerinage.
Je vous épargne les détails, un roi des montagnes qui tombe amoureux d’une jardinière. Je ne pouvais qu’être sensible à cette légende. J’ai trouvé très peu de ressources documentaires sur cette histoire. A priori le roi descendait régulièrement et quatre soeurs jardinaient. Il est tombé amoureux de l’une d’entre elle.
Moi, j’adore les orchidées. Elles représentent la vie et la beauté. Elles sont insaisissables, fleurissent quand elles le souhaitent, ont besoin de peu et sont à la fois étranges et délicates. J’en ai de nombreuses et parfois comme hier, j’en sauve une mal en point dans un magasin….Elles viennent vivre chez moi car oui, je suis persuadée que ce sont elles qui me choisissent. Je leur parle (souvent), je ne les jette jamais même quand elles sont en piètre état.
En Occident et plus particulièrement en France, ce qui agitent les populations aujourd’hui, c’est le french friday…Et oui, pas assez des pseudo-fêtes américaines, on nous invente encore un week-end de consommation. Là où les êtres humains vont célébrer la nature, nous voilà à comparer les prix sur le net. Soldes, destockages, publicités agressives…Totalement hermétique, j’envie ces civilisations qui contemplent.

Au Japon, la floraison des fleurs de cerisier est également un événement dans l’année au mois d’Avril. C’est l’aspect éphémère des choses qu’on célèbre en s’installant dans les parcs pour regarder (et fêter au saké) les fleurs tomber. La vie est inconstante, éphémère et belle. Ces traditions me parlent et j’en ai même « encré » mon dos.

Parfois, je dois vous avouer que je pense vivre au mauvais endroit…

 

 

 

Source
https://fr.globalvoices.org/2018/04/28/224623/

 

Publicités

3 réflexions sur “Asie contre French friday…Blog

  1. Elisa dit :

    Oh que oui j’imagine bien. On aurait bien aimé inclure la visite dans notre tour du monde mais trop cher. Alors on se contentera (entré guillemets) des érables d’octobre…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s