Les anciens mondes.Poèsie

Laisse filer les ombres
Débarrasse-toi de ces sourires étriqués
Ils te collent à la peau et entaillent ta joie

Laisse filer les ombres
Juste de l’autre coté, tout près
Cela te tient qu’à un fil, rien qu’à toi

Faut juste un peu d’audace
Une goutte infime de naiveté
Un seul pas et tu seras au bon endroit

Lâche ces vieux jours
T’as déjà cherché à t’en laver
Mais les moisissures se sont incrustées

Lâche ces terribles jours
Dépouille-toi des réalités
Abandonne tes anciens mondes

@LaurenceMarino
Janvier 2018


Unknown
Elina Brotherus, Le Voyageur 2, 2004

Publicités

4 réflexions sur “Les anciens mondes.Poèsie

  1. Elisa dit :

    Je suis fan de tes poèmes tu le sais mais celui-là me touche particulièrement. Et janvier est le mois idéal pour se débarrasser de ses ombres, les laisser loin derrière soi 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s