La boite à outils de l’assertivité

L’assertivité…Un joli mot bien à la mode dans les magazines de management et dans les newsletters de développement personnel. L’enjeu est de taille : développer son assertivité c’est avant tout avoir cette capacité à dire les choses à un autre dans le respect de soi et dans le respect de l’autre. Une personne assertive c’est une personne qui est capable de s’exprimer librement, qui communique, qui ose être elle-même. Une personne assertive c’est aussi celle qui est active dans ses relations sans être agressive. Mais bien entendu, on ne nait pas avec ! La bonne fée peut se pencher sur le berceau et y déposer quelques prédispositions. mais si cela peut vous rassurer, l’assertivité se travaille ! Alors au boulot ! voici quelques conseils :

1. Croyez en vous-même – Gardez en vous un dialogue intérieur positif. Dites vous plusieurs fois par jour que vous êtes merveilleux !

2. Acceptez que vous ne pouvez pas changer les autres. Vous pouvez uniquement changer ce que vous faites.

3. Apprenez à répondre et non pas à réagir.

4. Arrêtez de vous en prendre à vous-même pour vos décisions et vos comportements. Chaque situation est un moyen d’apprendre sur soi.

5. Soyez vigilant avec le langage de votre corps. Assurez-vous qu’il corresponde à ce que vous dites.

6. Suivez ces trois principes : S’arrêter / Regarder / Écouter. Agissez après !

7. Ayez comme objectif la résolution de la situation, et non votre propre défense. Concentrez-vous sur la situation plutôt que sur vos propres sentiments et reconnaissez que l’autre personne a un problème non pas avec vous, mais avec la situation elle-même.

8. Choisissez vos mots. Oubliez les expressions telles que « je suis vraiment désolé », « j’ai peur », « est-ce qu’il serait possible que vous… ? » ou « puis-je juste … ? ». Utilisez le  « Je » des déclarations, suivi de descriptions factuelles. Ceci encouragera votre interlocuteur à faire de même.

9. Dites « Non » quand vous le voulez. Si cela peut vous aider, rappelez-vous que vous ne dites pas non à une personne, mais que vous dites simplement non à la demande.

10. Adoptez cette attitude : « Je PEUX le faire ». Sachez en votre for intérieur que les choses ne vous arrivent pas juste comme cela – mais que c’est vous qui pouvez les faire arriver.

Vous l’aurez compris, l’assertivité est un bon moyen d’augmenter la confiance en soi. Et notre objectif à tous est bien d’être soi, non ?

Petit conseil de communication, quand vous devez répondre ou exprimer votre opinion, utilisez la méthode DESC

Le D.E.S.C. se décompose en quatre phases bien distinctes :

  1. (D)écrire : c’est expliquer avec des faits concrets et observables une situation ou un comportement problématique.
  2. (E)xprimer : c’est faire connaître ses sentiments, ses émotions, ses désaccords que le problème crée chez vous. Vous devez parlez de ce que vous ressentez (angoisse, énervement, peur etc…); Le fait d’exprimer ses émotions donne de la sincérité à la relation. Mais il faut apprendre à les verbaliser;
  3. (S)pécifier : c’est explicitement indiquer ce que l’on souhaite voir modifier pour que le problème et le ressentiment associé ne se reproduise plus. Ce peut être une modification de comportement, la mise en place d’actions qui visent à régler ce problème. Vous vous mettez en mode résolution de problème. Vous suggérez une solution. Il n’est pas question d’imposer mais au contraire de trouver une solution commune. Vous devez être positifs dans vos propos;
  4. (C)onséquences : c’est donner les conséquences positives, heureuses qui se réaliseraient si tout se passait comme dans le (S)pécifier. Et inversement quels seraient les inconvénients, les conséquences négatives si le problème, comportement persistait.

C’est au départ un peu artificiel comme lorsqu’on met en place une technique mais bien vite vous constatez les bénéfices incroyables !

Pour en savoir plus :

https://www.albert-academie.com/lassertivite-ou-comment-dire-les-choses/

J’attends vos retours !

Publicités

2 réflexions sur “La boite à outils de l’assertivité

  1. J’ai découvert l’assertivité il y a quelques temps et je suis 100% fan de cette technique de respect de soi et des autres. Mon petit moyen mnémotechnique lorsque je m’oublie dans la relation (tendance naturelle qui revient au galop…) c’est : « Ni hérisson, ni paillasson ». Bonne journée Laurence 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s